Surveillance des marchés: Projets d’infrastructure pendant COVID et au-delà

Posté par L'équipe CCC sur 28 févr. 2022 05:15:00

Les projets d’infrastructure internationaux continuent de présenter des occasions intéressantes pour les entreprises canadiennes, mais les effets économiques engendrés par la COVID-19 ont changé les conditions nécessaires pour remporter des contrats. La pandémie a accéléré le passage à des modèles de financement en partenariat public-privé, obligeant les entreprises canadiennes à se surpasser et à proposer de nouveaux types d’offres.

Le passage aux partenariats public-privé (PPP) est en cours depuis des années, permettant aux gouvernements de transférer les risques au secteur privé et de répartir la charge financière des initiatives à grande échelle. Mais aujourd’hui, alors qu’ils injectent des fonds dans les soins de santé et la relance économique en pleine pandémie de COVID-19, de nombreux gouvernements ne peuvent plus se permettre d’entreprendre des projets d’infrastructure autrement.

“COVID a été la priorité absolue de tous les gouvernements », déclare Christian Dechamplain, directeur, Infrastructure et construction de la CCC. « Les soins de santé ont fait peser de lourdes contraintes financières sur les gouvernements, et pourtant les besoins en infrastructures sont toujours là. Nous voyons donc des pays qui n’ont jamais établi de PPP en faire 10 à 15 par an. »

 

Comment les entreprises canadiennes peuvent-elles s’adapter?

Pour que les entreprises canadiennes soient compétitives dans ce nouvel environnement, elles doivent apporter de l’argent et du financement. « Les gouvernements attendent une solution à la fois technique et financière aux projets », explique M. Dechamplain. « Veillez à énumérer vos sources de financement dans la proposition afin de montrer que votre offre est viable, attractive et finançable. »

Au-delà des partenaires disposant de liquidités pour le projet, les gouvernements souhaitent également faire des affaires avec des entreprises prêtes à offrir des avantages à la communauté, que ce soit en mettant en commun la propriété intellectuelle, en fabriquant localement ou en employant des travailleurs locaux.

« Il ne s’agit plus de faire venir ses propres travailleurs, équipements, matériaux », déclare M. Dechamplain. « Il faut embaucher des partenaires locaux, contribuer à la croissance de l’assiette fiscale et augmenter les revenus sur le terrain ». Même s’il ne s’agit pas d’une exigence technique d’une offre spécifique, inclure la localisation peut augmenter les chances de succès.

Les entreprises disposant de moyens suffisants peuvent également soulager les gouvernements en investissant dans des études de pré-faisabilité et des études de marché avant de formuler des propositions. « Les gouvernements ne sont plus en mesure de financer ce type de travail fondamental, et ils peuvent être impressionnés par votre initiative », déclare M. Dechamplain.

 

Cibler les nouvelles occasions

À mesure que les priorités en matière de dépenses publiques changent, différents types de projets d’infrastructure passent au premier plan. Deux domaines en plein essor aujourd’hui sont l’eau et les transports.

« L’eau est un secteur en pleine expansion en Afrique et dans les Caraïbes », explique M. Dechamplain. « De tout temps, elle a été négligée, et maintenant les gouvernements rattrapent le temps perdu et tiennent leurs promesses électorales. Cela pourrait représenter un défi de taille pour les 20 prochaines années. » La COVID-19 a intensifié le besoin de mettre au point des infrastructures d’eau modernes avec les exigences liées au lavage des mains et à l’eau potable disponible localement.

Le domaine des transports est également essentiel. La pandémie a obligé à repenser les chaînes d’approvisionnement. Les gouvernements envisagent donc des solutions telles que des centres de stockage à l’intérieur du pays pour réduire le besoin de transport par camion sur de longues distances.

« Ce secteur a toujours été important », déclare M. Dechamplain, « mais aujourd’hui, l’attention est encore plus grande, car les restrictions et les perturbations obligent les réseaux de transport maritime à s’adapter. »

 

L’avantage canadien

Le Canada est connu dans le monde entier pour son expertise en matière d’ingénierie et d’infrastructure. Le pays jouit également d’une solide réputation d’honnêteté et d’ouverture, ce qui constitue un atout important dans la mesure où les gouvernements du monde entier privilégient de plus en plus la transparence dans leurs transactions commerciales. « Notre marque est forte, dit Dechamplain, et il est temps de profiter des occasions offertes. »

Les entreprises canadiennes sont très occupées en ce moment par des projets d’infrastructure dans leur pays. Certains peuvent penser qu’ils n’ont pas la capacité d’assumer un travail international. Mais comme les projets d’infrastructure peuvent prendre des années à se concrétiser, il est important de commencer aujourd’hui à créer des débouchés internationaux pour un avenir proche.

« Un jour ou l’autre, les projets au Canada marqueront le pas, dit Dechamplain, et les entreprises doivent se positionner pour maintenir ou augmenter leurs revenus en réalisant des projets internationaux. »

 

Comment la CCC peut-elle vous aider? 

La CCC offre un certain nombre de services pour aider les clients à saisir les occasions d’approvisionnement de gouvernement. Pour les contrats importants avec des gouvernements étrangers, la CCC propose le Service de maître d’œuvre international où la CCC assume le rôle de maître d’œuvre pour le projet et fournit aux acheteurs gouvernementaux internationaux une garantie du gouvernement du Canada que le contrat sera exécuté.

Ce service permet aux entreprises canadiennes de se démarquer des autres en proposant un approvisionnement différent. Les entreprises, qui économisent aussi du temps et de l’argent dans le processus d’appel d’offres et d’attribution, peuvent remporter des contrats plus rapidement. Pour plus d’information sur la manière dont nous pouvons vous aider, communiquez avec nous par courriel ou composez le 1-800-748-8191.

Tags: Construction et infrastructure

Exporter-Success-Stories

EXPORTATEURS

Exemples de réussites à l'exportation

LIRE LA SUITE
five-steps

ACHETEURS

Un contrat en cinq étapes avec la CCC

LIRE LA SUITE