Asian transport needs Fr

Projets d’infrastructure de transport prévus ou en cours dans la région Asie-Pacifique

Posté par L'équipe CCC sur 21 déc. 2018 09:47:18

De nombreux pays dans la région Asie-Pacifique investissent dans des infrastructures de transport terrestre, aérien et maritime pour faciliter les déplacements et alléger le fardeau pour les systèmes surchargés. Avec un représentant régional à Bangkok et un directeur sectoriel mettant l’accent sur les infrastructures, la CCC est bien positionnée pour aider les exportateurs canadiens à tirer parti des possibilités dans la région.

Voici certains des derniers projets les plus récents qui ont été diffusés dans les médias. (Source : IJGlobal)

THAÏLANDE

PRÉFINANCEMENT ET PRÉSOUMISSION

Ligne ferroviaire à grande vitesse de 195 km
Le gouvernement de Thaïlande financera la construction de 193 km d’une ligne ferroviaire à grande vitesse grâce à un partenariat public-privé de 7,2 milliards de dollars américains. La nouvelle ligne ferroviaire reliera deux aéroports internationaux dans la région de Bangkok avec un autre à Rayong, les trains devant rouler à des vitesses maximales de 250 km par heure. La ligne ferroviaire devrait être achevée en 2023, année au cours de laquelle elle entrera en service.

Ligne ferroviaire à grande vitesse de 670 km
Une ligne ferroviaire qui relie Bangkok et Chiang Mai est prévue à la suite d’un accord provisoire conclu entre la région métropolitaine de Bangkok et les gouvernements dans la province de Chiang Mai. La construction de la ligne ferroviaire de 670 km devrait coûter, selon les estimations, 13,46 milliards de dollars américains.

Train léger de 35 à 41 km
Le ministère des transports de Thaïlande financera la construction de 35 à 41 km d’un train léger entre Chiang Mai et Bangkok. L’Office of Transport and Traffic Policy Planning du pays a proposé deux plans pour le projet qui auront une incidence sur la portée finale des travaux et les coûts. Un plan prévoit des trains souterrains qui nécessiteront six ans de construction au coût total de 3,23 milliards de dollars américains. L’autre plan prévoit la construction de voies en surface dont la construction devrait durer trois ans au coût de 874,89 millions de dollars américains.

Train léger de 54 km
Le ministère des transports affectera un montant estimatif de 480,44 millions de dollars américains à la construction d’une ligne de transport léger reliant Nakhon Ratchasima et Bangkok.

Train léger de 60 km
Des plans prévoient la construction de 60 km de train léger reliant l’île Phuket du nord, l’aéroport international de Phuket, la ville de Phuket et Chalong Circle. Le projet estimé à 754 millions de dollars américains comprendra la construction de 23 stations de transport en commun.

PRÉFINANCEMENT OU APPROVISIONNEMENT

Train léger de 22,6 km
Le financement total estimatif de 471 millions de dollars américains permettra de construire une ligne de transport léger de 22,6 km, notamment de 18 stations, pour desservir la province thaïlandaise de Khon Kaen.

FINANCEMENT

Ligne de transport rapide de 34,5 km
La Mass Rapid Transit Authority de Thaïlande agrandit le service de transport rapide de Bangkok avec une nouvelle ligne de 34,5 km qui devrait être mise en service en 2020. Le projet de 1,70 million de dollars américains est associé à un contrat public-privé d’une durée de 33 ans qui comprend une période de construction de 3,25 ans. La portée des travaux comprend la revue de la conception, la supervision de la fabrication, l’installation et le test de tous les systèmes monorails et d’aiguillage jusqu’au début de leur mise en service, ainsi que la livraison de 72 trains monorails à quatre voitures.

VIETNAM

PRÉFINANCEMENT ET PRÉSOUMISSION

Aéroport
Le ministère des transports du Vietnam a annoncé des plans pour investir dans le développement et la construction d’un aéroport dans le district de Long Thanh de la province de Dong Nai. Le projet estimé à 5,4 milliards de dollars américains prévoit la construction d’un aéroport à quelque 40 km au nord-est de Hô-Chi-Minh-Ville. Le nouvel aéroport devrait entrer en service en 2025.

PRÉFINANCEMENT OU APPROVISIONNEMENT

Port
Un projet de construction en trois étapes prévoit la construction d’un nouveau port à Da Nang, la troisième ville en importance du pays. La portée des travaux comprend la livraison de ports, de routes, d’entrepôts, d’ateliers et d’équipement de manutention des cargaisons. La première phase, estimée à 324 millions de dollars américains, devrait être terminée en 2022 et comprend la construction d’un port avec une capacité de chargement de 1,87 million de tonnes par année. La deuxième phase devrait être terminée en 2030 et augmentera la capacité de chargement maritime pour la faire passer à 17,53 tonnes par année au coût estimatif de 346,43 millions de dollars américains. La troisième phase devrait être terminée en 2050 et augmentera la capacité à 46 tonnes par année au coût estimatif de 777,04 millions de dollars américains.

INDE

PRÉFINANCEMENT ET PRÉSOUMISSION

Ligne de métro de 31,5 km
La phase initiale du projet d’agrandissement de la ligne de métro du développement de la région métropolitaine de Pune permettra de créer deux nouvelles lignes à Pune, la deuxième ville en importance de l’État de Maharashtra après Mumbai. Cela comprend une ligne de 16,6 km entre les secteurs de Pimpri et de Swargate de la ville et une ligne de 15 km entre Vanaz et Ramwadi. La construction des nouvelles lignes devrait coûter, selon les estimations, 974,24 millions de dollars américains.

FINANCEMENT

Port
Un nouveau port sera construit à Andhra Pradesh pour prendre en charge les marchandises en vrac du port de Visakhapatnam, qui aidera à réduire la pollution à Visakhapatnam. Situé à 120 kilomètres au sud du port existant, le port de Bhavanapadu augmentera considérablement la capacité maritime d’Andhra Pradesh. La valeur estimative du projet, qui comprend le développement et l’exploitation du port, est de 472,17 millions de dollars américains.

Aéroport international
La ville de Maharashtra et Industrial Development Corporation ont attribué 2,2 milliards de dollars américains à un conglomérat dont le siège social est situé en Inde, pour construire l’infrastructure d’un nouvel aéroport international à Navi Mumbai. L’aéroport sera le second de Mumbai et devrait accueillir 10 millions de passagers chaque année dans sa phase initiale, laquelle démarrera en 2019. La firme agrandira l’aéroport au cours des 10 prochaines années pour desservir 60 millions de passagers chaque année d’ici 2030.

MALAISIE/SINGAPOUR

PRÉFINANCEMENT ET APPEL D’OFFRES

Ligne ferroviaire à grande vitesse de 350 km
Une ligne ferroviaire à grande vitesse de 350 km réduira grandement le temps de déplacement entre la Malaisie et Singapour — le faisant passer de six heures à 90 minutes. Estimée à 15 milliards de dollars américains, la ligne inclura deux stations de terminus à Kuala Lumpur et Singapour et cinq arrêts dans l’État de Negri Sembilan de Malaisie. Les autorités d’approvisionnement conjointes sont MyHSR Corporation (détenue par le Ministère des finances de Malaisie) et SG HSR (une filiale de la Land Transport Authority de Singapour). Les autorités attribueront au soumissionnaire préféré 30 ans de matériel roulant dans le cadre d’une structure de conception-construction-financement-fonctionnement-entretien (CCFFE). Le contrat comprend également l’exploitation des actifs ferroviaires, notamment l’entretien des voies ferrées, du système électrique, de la signalisation et des télécommunications.

La CCC recherche des exportateurs canadiens ciblant la région Asie-Pacifique. Si vous participez à la construction ou à l’exploitation de lignes ferroviaires, de ports ou d’aéroports, communiquez avec la CCC au 1-800-748-8191 ou par courriel à info@ccc.ca.

Tags: Opportunités de marché, Construction et infrastructure

Exporter-Success-Stories

EXPORTATEURS

Exemples de réussites à l'exportation

LIRE LA SUITE
five-steps

Buyers

Five steps to contract with CCC

Read More