paving the way fr

Comment avoir la possibilité de présenter une proposition spontanée appuyée par la CCC

Posté par L'équipe CCC sur 17 févr. 2019 11:58:55

La concurrence pour les contrats internationaux est presque toujours intense, en particulier dans le cadre d’appels d’offres ouverts qui opposent les exportateurs canadiens à de grandes multinationales qui ont les poches profondes et disposent de plus de ressources. Avoir la possibilité de présenter une proposition spontanée appuyée par la Corporation commerciale canadienne (CCC), votre partenaire du gouvernement du Canada, peut vous aider à saisir cette opportunité et à vous concentrer sur l’obtention du bon contrat. L’approche de la CCC en matière de passation de marchés peut aider.

Les acheteurs de gouvernements étrangers ont quatre options pour acquérir des biens ou des services sur le marché international :

 Le contrat à fournisseur exclusif simplifie les choses, mais peut parfois présenter des problèmes de transparence. Pour l’acheteur, les processus d’appel d’offres peuvent être complexes et requièrent un cahier des charges très clair, qui n’est pas forcément défini au départ. Le modèle de contrat entre gouvernements résout ces problèmes, car le marché est conclu entre les gouvernements et permet à l’acheteur de travailler avec votre entreprise pour définir le cahier des charges en fonction de vos connaissances techniques.

 Alors, comment préparer une proposition spontanée? Voici quelques conseils :

1. Repérez l’opportunité le plus tôt possible.

Vous pouvez être en contact avec des personnes sur le terrain dans un pays donné qui sont au courant des projets de passation de marchés publics, ou peut-être simplement avoir vu quelque chose dans les nouvelles suggérant qu’un acheteur étranger pourrait se préparer à lancer un appel d’offres. Glanez autant de renseignements que vous pouvez aussi rapidement que possible afin de confirmer l’opportunité.

2. Déterminez si un contrat entre gouvernements serait judicieux.

Le contrat entre gouvernements convient généralement mieux à des projets complexes et souvent urgents. D’autres facteurs peuvent également inciter un acheteur à opter pour un contrat entre gouvernements, notamment s’il a des inquiétudes quant à la garantie que le projet sera livré, à la prévention de la corruption, etc.

3. Renseignez-vous pour savoir si le pays a signé un protocole d’entente avec la CCC.

La CCC a signé des protocoles d’entente avec de nombreux gouvernements et ministères étrangers. Cela signifie que le terrain est peut-être déjà prêt pour un contrat entre gouvernements, avec la « garantie politique » dont le gouvernement étranger a besoin pour conclure un contrat entre gouvernements avec un fournisseur unique. Si aucun protocole d’entente n’existe, la CCC peut communiquer avec le gouvernement sur place pour déterminer si un protocole d’entente pourrait faire avancer le projet.

4. Faites participer la CCC dès le début.

Plus tôt la CCC pourra établir des contacts et engager des discussions avec l’acheteur étranger à propos de ses besoins et des avantages d’un contrat entre gouvernements, plus il sera facile de l’orienter vers un contrat entre gouvernements à fournisseur unique. Nos directeurs régionaux et nos partenaires du Service des délégués commerciaux des ambassades du Canada du monde entier ont des contacts avec des acheteurs de gouvernements étrangers et peuvent ainsi se renseigner et faire avancer les discussions.

Cherchez-vous à développer vos activités sur les marchés étrangers? Nous pouvons vous y aider.
Exporter-Success-Stories

EXPORTATEURS

Exemples de réussites à l'exportation

LIRE LA SUITE
five-steps

ACHETEURS

Un contrat en cinq étapes avec la CCC

LIRE LA SUITE