Yvonne Profile FR

Mettre une vaste expérience régionale en Asie et ailleurs au service des exportateurs canadiens

Posté par L'équipe CCC sur 4 avr. 2019 09:37:49

Directrice régionale de la CCC pour l’Asie, Yvonne Chin trouve des solutions gagnantes pour les exportateurs canadiens et les gouvernements de l’Asie. Elle nous a fait part de certaines de ses réflexions sur la croissance de la région et sur ce que cela représente pour les entreprises canadiennes.

Ayant près de 20 ans d’expérience au service du commerce extérieur du Canada, Yvonne Chin possède une connaissance approfondie de l’Asie et des besoins des gouvernements locaux de la région. Les exportateurs canadiens de tous les secteurs apprécient ses nombreux contacts au sein du gouvernement canadien et sa collaboration très efficace avec les délégués commerciaux et les ambassadeurs.

« Je m’efforce vraiment d’aider les entreprises à comprendre ce que les clients gouvernementaux attendent d’une entente, explique-t-elle. Les entrepreneurs avec lesquels je travaille sont ici pour les bonnes raisons. Ils veulent que l’acheteur soit heureux et qu’il reçoive les services de suivi dont il a besoin. Et ils profitent de la crédibilité et du poids que la marque Canada apporte à leur entreprise. »

Le cheminement d’Yvonne dans le secteur du commerce international a commencé par une demande d’emploi au service extérieur du Canada sur les conseils de certains de ses amis et d’un de ses professeurs. Elle a été l’une des personnes les plus jeunes admises au service cette année-là. Elle a alors entamé un parcours qui l’amènera en définitive à l’autre bout du monde, dans la région où ses parents sont nés.

Pendant qu’elle travaillait à un projet en 2008, elle a vraiment découvert la CCC et a compris la valeur, pour les exportateurs canadiens, de la passation de marchés de gouvernement à gouvernement, démarche favorisée par la CCC. Lorsque le poste régional de Bangkok, en Thaïlande, est devenu disponible, elle était bien décidée à l’obtenir.

« Je savais que ce serait un peu fou, dit-elle. La région est si vaste. Elle couvre un immense territoire, qui va de l’Inde à la Corée, en passant par la Nouvelle-Zélande et tout ce qui se trouve entre les deux. Je voyage constamment. »

Yvonne fait remarquer qu’il n’y a pas moins de 23 pays asiatiques, chacun ayant sa propre culture et ses propres pratiques commerciales, qui regorgent de débouchés pour les exportateurs canadiens. En Asie, on ne fait pas des affaires de la même manière qu’en Amérique du Nord. « Les exportateurs qui veulent des contrats gouvernementaux peuvent profiter de l’aide de personnes qui connaissent bien la région », dit Yvonne.

Malgré les subtilités de la conduite des affaires en Asie, les occasions d’obtenir des marchés sont innombrables. La mission d’Yvonne, c’est aider les exportateurs canadiens à saisir ces occasions.

« Il y a tellement de choses qui se passent sur le plan économique et la demande est très forte, dit-elle. Le Canada est un partenaire commercial respecté, et avec l’aide des experts de la CCC et compte tenu de sa démarche concernant les marchés de gouvernement à gouvernement, les exportateurs canadiens ont accès à un marché potentiel énorme.

Envisagez-vous d’exporter vers des pays d’Asie?
Communiquez avec nous dès aujourd’hui pour en savoir plus sur son modèle de passation de marchés de gouvernement à gouvernement.

Tags: Contracts de G à G, Opportunités de marché

Exporter-Success-Stories

EXPORTATEURS

Exemples de réussites à l'exportation

LIRE LA SUITE
five-steps

ACHETEURS

Un contrat en cinq étapes avec la CCC

LIRE LA SUITE