Luc Allary FR

Lorsque l’image de marque du Canada est un facteur de différenciation concurrentielle

Posté par L'équipe CCC sur 2 mars 2019 12:02:01

Dans un marché concurrentiel et soucieux des coûts, le fait d’être Canadien peut compter pour beaucoup, affirme Luc Allary, directeur régional de la CCC pour les Caraïbes et l’Amérique centrale.

Luc Allary a passé la majeure partie de sa carrière à travailler avec des gens et des gouvernements des Caraïbes et de l’Amérique centrale. Il comprend les défis auxquels se heurtent les entreprises qui cherchent à faire des affaires dans la région : petits marchés, environnements financiers difficiles et, depuis la série d’ouragans dévastateurs en 2017, de nombreux pays s’emploient à réparer les pots cassés.

Pourtant, il y a aussi des occasions d’affaires, et M. Allary est déterminé à ce que les entreprises canadiennes ne manquent pas le bateau. La solide réputation du Canada auprès des gouvernements de toute la région est certes un atout.

« Le Canada apporte son expertise, son assurance et son sens de l’équité en matière de commerce à la table de négociation, et ça compte, de faire valoir Luc. Depuis plus de 70 ans, la CCC vend l’intégrité et la qualité du Canada. Voilà pourquoi nous décrochons plus de contrats. »

Cette réputation est extrêmement précieuse compte tenu de la concurrence féroce d’aujourd’hui. De nombreux gouvernements des Caraïbes et d’Amérique centrale ont des ressources limitées et sont prompts à financer le commerce à partir de fonds publics. Le Canada se démarque en tant que partenaire de confiance dont on sait que les entreprises feront le travail, la clé de notre succès.

« C’est notre proposition de valeur, souligne Luc. Nous assurons aux gouvernements que le travail sera fait et que le projet sera réalisé au profit de leurs citoyens. »

Luc a commencé sa carrière à l’ancien ministère de l’Énergie, des Mines et des Ressources. Il est ensuite passé à Exportation et développement Canada, et il travaille maintenant à la CCC depuis 15 ans. Comme bon nombre de ses collègues de la CCC, il possède une vaste expérience en matière de négociation de marchés, qu’il considère comme essentielle pour mettre les entreprises canadiennes en contact avec les bons agents gouvernementales au pays et les bons partenaires financiers à l’étranger.

 « S’établir dans les Caraïbes et en Amérique centrale est un long processus pour les entreprises, dit‑il. La réalisation de projets gouvernementaux fait intervenir beaucoup de gens. J’adore être sur le terrain et parler aux gouvernements étrangers de la possibilité d’acheter du Canada. Nous avons tellement d’expertise à offrir. »

Selon Luc, le Canada offre quelque chose d’unique grâce à la stratégie de la CCC en matière de passation de marchés de gouvernement à gouvernement. Il ajoute qu’au nombre des retombées de ces contrats figurent la croissance des entreprises canadiennes et la création d’emplois dans la région et au Canada.

« Six mois après le début de la construction, le réaménagement de l’aéroport international L.F. Wade aux Bermudes, projet d’une valeur de 274,4 millions de dollars, a déjà engendré des retombées positives pour des centaines d’entreprises canadiennes et bermudiennes. À ce jour, la population locale a réalisé 65 % des travaux de réaménagement, ce qui a eu un impact positif sur plus de 200 entreprises bermudiennes, de déclarer Luc. Un projet d’aqueduc et d’égout pluvial en République dominicaine a permis à une entreprise canadienne d’élargir son modèle d’affaires et d’exploiter de nouveaux débouchés. C’est formidable. Lorsque vous décrochez un contrat, vous créez de l’emploi et vous avez un impact positif tant au Canada que dans ces petits marchés. Il n’y a rien de mieux que ça. »

Vous aimeriez exporter dans les Caraïbes et en Amérique centrale?
Communiquez sans tarder avec la CCC pour en savoir davantage sur notre modèle de passation de marchés de gouvernement à gouvernement.

Tags: Opportunités de marché

Exporter-Success-Stories

EXPORTATEURS

Exemples de réussites à l'exportation

LIRE LA SUITE
five-steps

ACHETEURS

Un contrat en cinq étapes avec la CCC

LIRE LA SUITE