Aecon Success Story - FR-1

La CCC et le Groupe Aecon aident le nouvel aéroport des Bermudes à « décoller »

Posté par L'équipe CCC sur 18 nov. 2019 10:00:00

Comme il y avait une infiltration d’eau dans la toiture des halls d’arrivée, l’aéroport national des Bermudes avait grand besoin d’être modernisé. Le Groupe Aecon du Canada avait la bonne solution pour le plus grand projet d’infrastructure de l’histoire de l’île. Lorsque la CCC a offert un contrat de gouvernement à gouvernement, c’était exactement ce dont le gouvernement bermudien avait besoin pour faire le grand saut.

UN AÉROPORT QUI A BESOIN DE PLUS QU’UN NOUVEAU LOOK

Après l’achèvement réussi d’un aéroport primé à Quito, en Équateur, Aecon était à la recherche d’un autre projet à se mettre sous la dent. L’aérogare des Bermudes, construite peu après la Seconde Guerre mondiale, montrait son âge. Après avoir été géré par l’armée américaine pendant des décennies, l’aéroport a été remis au gouvernement bermudien dans les années 1990. Le gouvernement n’ayant pas les moyens d’assurer son entretien, l’aérogare a connu une foule de problèmes structurels : dommages causés par des ouragans, fuites, moisissures et plus encore.

Comme le nombre de passagers aériens est relativement faible sur l’île, le gouvernement bermudien ne réussissait pas à lancer un projet de reconstruction. Emprunter de l’argent pour construire une nouvelle aérogare n’était pas faisable, la modernisation n’était pas une solution à long terme, et de nombreuses entreprises de construction n’étaient pas intéressées parce qu’elles n’y voyaient qu’un « petit » projet d’aéroport avec des revenus limités.

« Les Bermudes représentent un marché très développé et sophistiqué, mais elles n’arrivaient pas à lancer ce projet », déclare Luc Allary, directeur régional de la CCC pour les Caraïbes et l’Amérique centrale. « Elles avaient besoin d’une approche différente, et c’est là que nous sommes intervenus. »

UN PARTENAIRE DE CONFIANCE POUR LE LONG TERME

En adoptant une approche de passation de marchés entre gouvernements, la CCC a contribué à faire avancer les choses et à réduire les risques dès le départ. Dans un processus d’appel d’offres concurrentiel, il aurait fallu que le gouvernement bermudien dépense beaucoup d’argent pour définir les spécifications à l’avance, courant ainsi le risque de perdre de l’argent en cas d’échec du processus de soumission. En revanche, une approche de passation de marchés entre gouvernements permettait à Aecon de travailler directement avec les responsables pour définir leurs besoins et concevoir une solution qui corresponde parfaitement à la fois aux besoins et au budget.

« La combinaison du cadre d’approvisionnement de gouvernement à gouvernement du modèle commercial de partenariat public-privé est une offre unique présentée par la Corporation commerciale canadienne (CCC) et Aecon pour faciliter l’élaboration d’une solution sur mesure pour les Bermudes, mentionne Steve Nackan, président d’Aecon Concessions. En collaboration avec la CCC et le gouvernement des Bermudes, Aecon est heureuse de bâtir un aéroport de classe mondiale et par le fait même assurer d’importantes retombées économiques pour les Bermudes. »

Aux termes de cette entente de partenariat public-privé, Aecon a pris en charge la construction de la nouvelle aérogare et le financement nécessaire à sa construction. L’entreprise gérera les activités de l’aéroport pendant les 30 prochaines années par l’intermédiaire d’une filiale, Skyport, créée spécialement à cette fin. Le succès d’Aecon à Quito a permis de rassurer davantage les Bermudes sur le fait que l’entreprise canadienne pouvait tenir ses promesses.

« La garantie du gouvernement canadien a fait toute la différence », affirme Allary. « Travailler avec une firme réputée est une chose, mais avoir l’appui d’un gouvernement digne de confiance a vraiment résonné pour eux. »

UNE NOUVELLE NORME POUR LES AÉROPORTS DES CARAÏBES

Le projet de construction de 274 millions de dollars a débuté en avril 2017. Le chantier est situé suffisamment loin de l’aéroport actuel pour que ce dernier puisse continuer à fonctionner jusqu’à l’ouverture de la nouvelle aérogare. Tout au long des 40 mois de construction, Aecon a fait appel principalement à des entrepreneurs locaux, et près de 90 % des employés de l’aéroport de Skyport sont originaires des Bermudes.

Aecon a intégré des technologies de pointe dans la conception afin d’assurer la résistance aux ouragans et de maximiser la santé et la sécurité des employés et des clients. À l’heure actuelle, le projet respecte le budget et devrait respecter la date d’ouverture prévue en 2020. Une fois terminé, il deviendra la référence pour les petits aéroports dans le marché des Caraïbes.

« Tout le monde a les yeux rivés sur ce projet », soutient Allary. « D’autres gouvernements ont déjà commencé à nous contacter parce qu’ils ont des besoins similaires et veulent savoir comment ce projet fonctionne. »

Tags: Exemples de réussites, Opportunités de marché, Construction et infrastructure

Exporter-Success-Stories

EXPORTATEURS

Exemples de réussites à l'exportation

LIRE LA SUITE
five-steps

ACHETEURS

Un contrat en cinq étapes avec la CCC

LIRE LA SUITE