FR - Creating international opportunities for Canadian cleantech companies

Créer des débouchés internationaux pour les entreprises de technologies propres

Posté par L'équipe CCC sur 15 avr. 2018 13:52:00

Des pays de partout dans le monde recherchent des solutions propres pour lutter contre le changement climatique et rendre les industries plus efficaces et plus durables. Rob James, directeur, Technologie propre et énergie renouvelable à la CCC, explique pourquoi cela est profitable pour le Canada.

Rob James reconnaît ouvertement que pour lui, la technologie propre est une quête personnelle.

« Il ne s’agit pas pour moi simplement d’un nouveau secteur d’innovation ou d’une nouvelle branche, explique-t-il. Je pense que les technologies propres ont le potentiel de réinventer des économies entières et d’apporter des avantages économiques considérables au Canada. C’est passionnant d’assister de plus en plus souvent à la mise en œuvre de projets et à l’exportation de nos technologies propres. Et c’est formidable de contribuer à ce que la CCC atteigne cet objectif. »

Rob a de bonnes raisons de le voir de cette façon. Il s’est employé pendant près de 20 ans à faire sortir les technologies propres du laboratoire et à les intégrer à l’économie générale. Après ses débuts à travailler sur les mécanismes de tarification du carbone, sa carrière l’a conduit à des postes aux Nations Unies, à Environnement Canada et à Ressources naturelles Canada

C’est en collaborant avec le Programme des Nations Unies pour le développement en 2008-2009 dans le but d’obtenir un financement international pour des projets de réduction du carbone au Panama qu’il a vraiment compris pour la première fois le pouvoir des technologies propres pour stimuler la croissance économique.

« J’ai vu comment ces technologies pouvaient rendre les industries plus performantes et plus concurrentielles tout en améliorant les conditions environnementales et, souvent, les conditions sociales », pense-t-il.

Rob ajoute que le Canada est bien implanté dans des secteurs clés des technologies propres comme le stockage de l’énergie, les réseaux intelligents et autres solutions énergétiques à faibles émissions, l’assainissement des sols ainsi que le traitement de l’eau et des eaux usées.

« C’est un espace unique, note-t-il. Au Canada, toutes ces innovations sont surtout le fait de petites et moyennes entreprises. Notre travail à la CCC est de les aider à réaliser des ventes internationales dans le cadre de contrats de gouvernement à gouvernement. Plus elles remporteront de contrats, plus ces entreprises seront en mesure de croître et d’agrandir leur part du marché mondial. » 

Le fait que la CCC joue le rôle d’entrepreneur principal est avantageux tant pour les acheteurs que pour les exportateurs, explique Rob. La CCC assure aux acheteurs que les contrats seront menés à bien (par la réduction des risques au minimum) tandis que les entreprises auront accès à des marchés qui, autrement, ne leur seraient peut-être pas accessibles compte tenu de leur taille

« Je dirais que nos services à la CCC sont extrêmement bien adaptés aux entreprises qui ont démontré leur rentabilité, dont l’orientation est claire sur le marché et qui ont des plans d’expansion, poursuit Rob. Nous voulons établir des liens avec le plus d’entreprises possible, parce qu’avec nos partenaires d’EDC et du Service des délégués commerciaux, nous pouvons créer des débouchés pour une vaste gamme d’exportateurs. »

Vous cherchez à exporter votre technologie propre ou votre solution d’énergies renouvelables? Communiquez avec la CCC dès aujourd’hui pour en savoir davantage sur son approche de passation de contrat de gouvernement à gouvernement.

Tags: Technologies propres, énergie et environnement, Opportunités de marché

Exporter-Success-Stories

EXPORTATEURS

Exemples de réussites à l'exportation

LIRE LA SUITE
five-steps

Buyers

Five steps to contract with CCC

Read More