technologies propres

Comment les exportateurs canadiens de technologies propres peuvent développer de nouveaux marchés

Posté par The CCC Team sur 4 févr. 2020 10:00:00

Le gouvernement du Canada a récemment annoncé son objectif de diversifier le commerce d’exportation du pays en examinant toute une variété d’industries et de marchés géographiques. Les technologies propres sont bien placées pour jouer un rôle important à cet égard.

Penchons-nous sur quelques marchés clés. La Chine, l’une des plus grandes économies du monde, a pris des engagements environnementaux audacieux qui nécessiteront des fournisseurs expérimentés. De plus, les marchés émergents, dont les Caraïbes, l’Amérique du Sud et l’Afrique, font d’énormes progrès pour établir des réseaux d’énergie plus propres, ce qui représente une occasion d’envergure pour les exportateurs canadiens de technologies propres.

Si vous cherchez à pénétrer un nouveau marché, fixez un rendez-vous à Globe 2020 avec Rob James, directeur des Technologies propres de la CCC, ou téléchargez notre guide à l’intention des exportateurs canadiens de technologies propres pour en savoir plus sur les possibilités de contrats GàG.

La CCC diversifie ses activités depuis plusieurs années et s’assure d’être au bon endroit au bon moment pour aider à donner aux exportateurs canadiens un avantage concurrentiel. Voici nos projets actuels, leur raison d’être et leur signification à nos yeux :

1. Nos services contribuent au plan ambitieux du gouvernement du Canada visant à diversifier les activités commerciales.

Le gouvernement fédéral entend sérieusement ouvrir les portes de nouveaux marchés pour les biens et les services canadiens. Dans son énoncé économique de l’automne 2018, le gouvernement a réservé 1,1 milliard de dollars à l’appui des infrastructures et des exportateurs et il a fixé un objectif de croissance des exportations à l’étranger de 50 % d’ici 2025. En résumé, il existe des possibilités et une volonté politique de diversifier et de stimuler les exportations canadiennes. La CCC aide à concrétiser cette ambition grâce à ses services aux exportateurs.

2. La diversification de la CCC est sur la bonne voie.

Nous exécutons depuis 2017 notre propre stratégie de diversification : déterminer les industries stratégiquement importantes pour l’emploi, l’innovation et la productivité au Canada, ainsi qu’élargir nos secteurs d’intérêt pour intégrer les secteurs de l’aérospatiale civile, de la construction et des infrastructures, des technologies propres, de l’environnement et de l’énergie, des technologies de l’information et de la communication, de la sécurité, ainsi que de la défense. Au cours de la première année d’exécution de notre stratégie, nous avons collaboré avec 182 exportateurs canadiens dans 78 pays, nous avons contribué à l’exportation de 2,4 milliards de dollars en biens et services canadiens à l’étranger et nous avons appuyé des contrats pour une valeur totale de 1,3 milliard de dollars.

3. Nous déployons davantage de personnel sur le terrain dans les régions clés.

Nous avons pour objectif d’aider autant d’exportateurs canadiens que possible, et ce, dans le monde entier. Une représentation locale étant indispensable, nous avons installé des représentants à l’étranger dans un plus grand nombre de régions clés, notamment en Amérique du Sud, au Moyen-Orient et en Asie. Les entreprises canadiennes ont déjà connu de nombreuses réussites dans ces régions. Nous voulons permettre à un plus grand nombre d’entreprises de bénéficier des services de la CCC, en les rendant accessibles dans les marchés concernés.

4. Nous collaborons avec nos partenaires à l’élaboration d’un portefeuille commercial international pour le Canada.

Notre spécialité de passation de contrats entre gouvernements fait partie d’un ensemble plus vaste de services, de compétences et d’expertise que nous offrons aux côtés de nos homologues, tels que le Service des délégués commerciaux du CanadaExportation et développement Canada ou encore les attachés de défense du Canada. Désireux d’aider les exportateurs et de profiter de possibilités nouvelles et plus variées, nous continuons de collaborer de façon étroite avec ces organismes, au pays et en dehors des ambassades, aux quatre coins du monde.

 5. Nous accroissons nos capacités de renseignement sur les marchés et nous multiplions nos relations.

Nous recueillons des renseignements grâce à nos relations avec des acheteurs gouvernementaux étrangers, des partenaires-exportateurs et des collègues dans tout le gouvernement du Canada. Plus nous disposons de sources dans lesquelles puiser, plus nous pouvons transmettre aux entreprises canadiennes des renseignements susceptibles de leur offrir un avantage concurrentiel. C’est pourquoi nous établissons continuellement de nouvelles relations. En 2017, nous avons participé à 42 programmes de sensibilisation, dont 20 événements d’envergure internationale. La CCC s’est également jointe à plusieurs missions commerciales du gouvernement du Canada pour nouer des liens avec de nouveaux partenaires et offrir ses services aux exportateurs canadiens.

 6. Nous aidons les exportateurs à intégrer de nouveaux marchés.

Lorsque nous agissons à titre de maître d’œuvre pour un exportateur canadien, nous garantissons aux acheteurs gouvernementaux, au nom du gouvernement du Canada, que le contrat sera exécuté. Cela permet de réduire les risques pour les acheteurs étrangers et de rendre les achats depuis le Canada plus attrayants. Nous ouvrons ainsi des portes pour les entreprises canadiennes, qui peuvent exporter vers de nouvelles destinations, tout en bénéficiant de risques réduits concernant la perception des paiements, de coûts de développement commercial moindres, de délais réduits pour la passation des contrats et bien plus encore. Nous surveillons également les progrès à mesure de l’exécution du contrat et nous intervenons pour résoudre les problèmes éventuels et nous assurer que les événements sont toujours sur la bonne voie.

Vous souhaitez diversifier les exportations de votre entreprise? Communiquez avec nous.

Tags: Technologies propres, énergie et environnement

Exporter-Success-Stories

EXPORTATEURS

Exemples de réussites à l'exportation

LIRE LA SUITE
five-steps

ACHETEURS

Un contrat en cinq étapes avec la CCC

LIRE LA SUITE